Brève réponse à un ami sur la Palestine et la Syrie

.

.

.

 

.

 

https://i1.wp.com/mai68.org/spip2/local/cache-vignettes/L350xH232/Syrie-Palestine_arton31921-26f0c.jpg

Lettre à un ami

sur la Palestine

et la Syrie

Tu t’affliges du malheur qui frappe le peuple syrien, et tu te demandes si tu ne dois pas condamner la politique du gouvernement syrien pour les mêmes raisons qui te poussent à condamner celle du gouvernement israélien. Je te réponds que cette analogie est totalement trompeuse. Car le peuple syrien est majoritairement du côté de son gouvernement et de son armée qui luttent contre une invasion orchestrée de l’étranger. Sinon, comment expliquer la résistance victorieuse de cette armée de conscrits sur des mercenaires issus de 110 pays ? Et comment expliquer que les populations se réfugient, dès qu’elles le peuvent, dans les zones tenues par les forces gouvernementales ?

La guerre est toujours sale, et il y a des victimes innocentes des deux côtés. Mais si Bachar Al-Assad était vraiment le boucher sanguinaire que décrit la presse occidentale et saoudienne, crois-tu que l’Etat syrien et ses institutions, dont le président est la clé de voûte, ne se seraient pas effondrés depuis longtemps comme un château de cartes ? Ceux qui accréditaient la thèse ridicule du “méchant dictateur qui extermine son peuple à l’arme chimique”, les Filiu, les Hénin et autres Burgat, ces affabulateurs professionnels en sont pour leurs frais. Les faits parlent d’eux-mêmes, et lorsque l’interprétation est erronée, ce ne sont pas les faits qu’il faut changer, mais l’interprétation. Aujourd’hui cette “narrative” simpliste n’abuse plus que ceux qui ont renoncé, par paresse intellectuelle, à l’usage de leur propre raison.

Mais comme ton engagement pour la cause palestinienne est solide, tu dois aussi prendre en considération d’autres faits que tu connais. Ils montrent que les ennemis de la Syrie sont les ennemis de la Palestine, et que la défaite de la Syrie serait aussi la défaite de la Palestine. Car elle mettrait fin, à la fois, à la lutte séculaire du peuple palestinien pour son autodétermination et à la lutte séculaire de la nation arabe contre l’impérialisme occidental.

Résumons les faits, et rien que les faits.

En Syrie, des dizaines de milliers de combattants affluent de la planète entière, depuis six ans, pour aller combattre le “méchant Assad”. Ils passent par la Turquie, pays-membre de l’OTAN et allié des USA, comme à travers une passoire. Ces mercenaires sont payés par les pétromonarchies, souvent entraînés par la CIA et parfois soignés en Israël. Avec la Turquie, Israël et l’Arabie saoudite sont les deux principaux alliés des USA dans la région. La Syrie baasiste, elle, est le seul Etat arabe de la ligne de front à n’avoir jamais pactisé avec l’envahisseur sioniste. Allié de la Syrie, le Hezbollah libanais est la seule organisation à avoir battu l’armée israélienne en la chassant du Liban “manu militari”.

Les USA veulent dépecer la Syrie pour affaiblir l’Iran et le Hezbollah. Ce n’est pas moi qui le dis, mais Hillary Clinton dans un email révélé par Julian Assange. En Syrie, depuis 2011, l’aviation israélienne bombarde régulièrement l’armée syrienne et le Hezbollah. Elle ne bombarde jamais les organisations qui combattent l’armée syrienne, et ces organisations n’attaquent jamais Israël. Basma Kodmani, l’égérie de l’opposition syrienne, a déclaré en 2012 : “Nous avons besoin d’Israël”. Un ministre israélien vient de déclarer qu’il fallait éliminer Bachar Al-Assad. “L’armée syrienne libre”, c’est ainsi qu’elle prétend se nommer, offre à Israël une zone-tampon, côté syrien, qui protège le Golan occupé. Comme tu le sais, l’annexion illégale du Golan syrien par Israël constitue légitimement un “casus belli” pour Damas.

Voilà, ce sont des faits.

Prétendre soutenir la lutte des Palestiniens en rêvant de la destruction de l’Etat syrien, cela a un nom : c’est de l’imposture. Imagines-tu ce qui se passerait si la Syrie et le Hezbollah étaient vaincus par cette alliance mortifère qui réunit Israël, les USA et les wahhabites ? Au lendemain de cette ultime reddition de la résistance arabe, je ne donnerais pas cher des Palestiniens. Et il n’est pas nécessaire d’être un expert pour comprendre que ceux qui soutiennent la “rébellion” en Syrie sont les idiots utiles de Washington et de Tel Aviv.

Bruno GUIGUE

http://mai68.org/spip2/spip.php?article347

Articles récents à lire sur TML

.

.

.

.

.

Articles récents 

sur le blog    TML:

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/05/29/e-ou-a-une-seule-lettre-peut-elle-changer-le-cours-de-lhistoire/

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/05/24/1994-2017-collaboration-droite-gauche-un-heritage-sanglant-et-mortifere/

 

 

.

.

E ou A, une seule lettre

peut-elle changer

le cours de l’histoire?

.

.

« Elaeudanla…

Sur ma remington portative

J’ai écrit ton nom Laetitia

Elaeudanla Teïtéïa « 

E ou A, une seule lettre peut-elle changer le cours de l’histoire?

« Elaeudanla…

Sur ma remington portative

J’ai écrit ton nom Laetitia

Elaeudanla Teïtéïa « 

 Dans sa chansonnette de 1963, E et/ou A, la fusion des deux lettres n’était sans doute déjà plus le problème du poète à la dérive…

LE ou LA, il n’y a aussi qu’une lettre qui change…

Mais s’il s’agit de préciser le sens de la relation entre divers éléments d’une phrase précédente, LE ou LA ne renverra donc pas au même élément…

Au point, possiblement, d’inverser carrément les termes de la relation, selon qu’on utilisera l’un ou l’autre…

Au point d’en inverser également, et radicalement, le sens…

Au point de changer le cours de l’Histoire…?

E ou A, une seule lettre

peut-elle changer

le cours de l’histoire?

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/05/29/e-ou-a-une-seule-lettre-peut-elle-changer-le-cours-de-lhistoire/

.

.

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

.

.

.

.

Le Mai des assassins :

.

               Une lettre de Sindikubwabo

à Mitterrand

                                        « Le Peuple rwandais vous exprime ses sentiments de gratitude pour le soutien moral, diplomatique et matériel que Vous lui avez assuré depuis 1990 jusqu’à ce jour. En son nom, je fais appel à Votre généreuse compréhension et celle du Peuple français en Vous priant de nous fournir encore une fois Votre appui tant matériel que diplomatique. »

 

Lettre du 22 mai 1994, Sindikubwabo a Mitterrand  

 

 

            Il y a 22 ans, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur.

 



1994-2017 Collaboration « droite-gauche »,

un héritage sanglant et mortifère

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/05/24/1994-2017-collaboration-droite-gauche-un-heritage-sanglant-et-mortifere/

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

ATTENTATS ET ÉLECTIONS, UNE SYNCHRONISATION QUI N’EST PAS DUE AU HASARD !!

.

.

ATTENTATS ET ÉLECTIONS, UNE SYNCHRONISATION

QUI N’EST PAS DUE AU HASARD !!

Theresa May et Jeremy Corbyn suspendent leur campagne électorale

FRANCE:

L’indic Claude Hermant implique l’Etat dans l’attentat contre Charlie Hebdo

Par Anthony Torres
22 mai 2017

Un indic Claude Hermant, arrêté dans l’affaire de l’attentat du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, implique à présent l’Etat dans la préparation de l’attentat. Hermant, qui aurait vendu les armes qui ont ensuite servi à Amédy Coulibaly et aux frères Kouachi pour commettre les attentats, accuse trois gendarmes et deux douaniers d’avoir été impliqués, ainsi que le milieu du grand banditisme.

Ce dossier fait voler en éclats le narratif officiel, selon lequel des islamistes ont préparé seuls les attentats qui ont ensanglanté la France, la Belgique et l’Allemagne depuis 2015.

L’avocat de Hermant, Me Maxime Moulin, ne dispute pas le fait que des armes passées entre les mains de Hermant, qui agissait sous couvert du service de renseignement des douanes jusqu’en 2013 avant de travailler pour le compte de la gendarmerie, sont parvenues à Coulibaly. Les médias et les partis politiques établis ont étouffé ce fait, ainsi que l’arrestation de Hermant à cause de ses relations avec Coulibaly après les attentats. Le ministre de l’Intérieur en juin 2015, Bernard Cazeneuve, a même opposé le secret défense aux investigations des liens entre Hermant et les islamistes.

Me Moulin a déposé une plainte au bureau du procureur de la République de Lille le 2 mai accusant le ministère de l’Intérieur de «mise en danger de la vie d’autrui». Il explique au nom de son client : «Nous réclamons la fin du secret défense. Les rôles sont inversés, c’est la solution que nous avons trouvée pour avoir la vérité. (…) On veut avoir accès à ces infos. On demande de manière officielle que le ministère de l’Intérieur lève le secret défense sur l’intégralité des rapports de contact [entre les gendarmes et Claude Hermant]. Ils doivent rendre des comptes. On veut savoir ce qui a été traité, transmis, ce qui n’a pas été traité, et pourquoi».

Pour l’avocat de Hermant, ce dernier a agi uniquement pour les intérêts des services de douanes et de gendarmerie :«On ne peut pas accepter que la gendarmerie travaille de façon borderline. Quand ça marche, ils sont contents, et quand ça ne marche pas, elle vous laisse seul dans un champ de ruines. On ne peut pas laisser un soldat en rase campagne.».

Selon Libération, Moulin justifie la plainte de son client en s’appuyant « sur un article de Médiapart publié en mars 2017 : Claude Hermant avait prévenu la gendarmerie qu’un convoi d’armes était de passage à un péage d’autoroute entre Lille et Paris, mais la gendarmerie n’aurait réussi à intercepter qu’un véhicule sur deux. Le second convoi, prévenu que les gendarmes étaient sur le coup, a réussi à les éviter. Or ces armes ont servi à Coulibaly. ».

La Voix du Nord a publié quelques extraits de mails échangés entre Hermant et un gendarme en novembre 2014 : « Salut Claude, nous avons vu avec notre hiérarchie… Nous sommes partant(s) pour les deux dossiers que tu nous as présentés (armes-Charleroi…)… ».

Ces mails laissent supposer que Hermant aurait pu recevoir l’aval d’un service de renseignement pour ses actions dans l’affaire des livraisons d’armes à Coulibaly ou à d’autres islamistes. La Voix du Nord poursuit : « Imaginons que vous tombiez sur ce type de message (parmi une dizaine) qui aurait été envoyé par un gendarme à Claude Hermant, le 21 novembre 2014 à 8 h 47. Qu’un proche du prévenu certifie que ‘Claude Hermant a assuré ses arrières…’ ».

Il est clair que des forces beaucoup plus larges que les seuls islamistes étaient mouillées dans les agissements qui ont préparé les attentats. Le recours par l’Etat au secret défense et le silence assourdissant des grands médias servent à façonner un narratif partiel et faux sur les attentats, qui incite le racisme antimusulman et qui lave le rôle de l’Etat et de l’extrême-droite.

L’état d’urgence instauré après les attentats du 13 novembre 2015 est basé sur ce mensonge, que les médias capitalistes ne contestent pas car il sert de fondation à la politique bourgeoise en France. Ces attentats ont servi de justification pour Hollande de la politique tournée vers l’extrême droite qu’il mena : l’état d’urgence, la création d’une garde nationale, les lois sur le renseignement, et la légitimation du Front national par les invitations de Marine Le Pen à l’Elysée.

Les attentats de 2015 ont été perpétrés par des réseaux islamistes connus des services de renseignement français, à qui ils servaient de troupes à la guerre de l’OTAN en Syrie. Les frères Kouachi, Coulibaly, et le chef du commando du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, étaient tous connus des services de renseignement pour leurs liens avec Al Qaïda ou l’Etat islamique.

Les frères Kouachi ont été surveillés de près entre 2010 et 2015 et considérés comme extrêmement dangereux en raison de leurs contacts directs avec les dirigeants d’Al Qaïda dans la Péninsule Arabe. Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly se sont rendus à plusieurs reprises chez Djamel Beghal, membre d’Al Qaïda en Algérie, assigné à résidence en France.

Abaaoud, membre dirigeant de l’EI largement connu sur Facebook, a pu se déplacer librement à travers l’Europe et préparer les attentats du 13 novembre 2015, sans être inquiété.

Salah Abdeslam, l’un des survivants du commando du 13 novembre, homme soit disant le plus recherché d’Europe, avait été repéré depuis décembre 2015 par un policier de la commune de Malines. Son rapport d’enquête a toutefois été perdu par ses supérieurs, et la police n’a arrêté Abdeslam qu’en en mars 2016.

Quant aux terroristes qui ont ensuite mené les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles, ils ont pu se organiser les attentats alors que les services turcs, israéliens et russes avaient averti leurs homologues européens de leur identité ainsi que des cibles qu’ils avaient choisies.

Le traitement de ces attentats a été manipulé par les médias et par la classe politique afin de terroriser les Français et de déplacer l’échiquier politique de plus en plus loin vers la droite.

Les révélations de Hermant ont eu lieu en plein milieu des élections présidentielles, quelques jours après le meurtre d’un policier par Karim C. sympathisant de l’EI. Karim C. avait fait de la prison pour tentative de meurtre sur policiers au début des années 2000 et était connu des services de police et de la police antiterroriste. Comme l’annonce la presse, il était maintenu en détention jusqu’à il y a peu, et à sa sortie de prison il avant recommencé à menacer la police.

Il est impossible de concevoir comment les agences de sécurité et du renseignement auraient laissé une personne en liberté, si ce n’était par une décision consciente, sachant qu’il allait commettre un crime qui allait leur être utile politiquement.

Le meurtre du policier, Xavier Jugelé, a déclenché une hystérie sécuritaire de la part des médias et des partis politiques alors qu’un sentiment anti-guerre et anti-austérité se développait parmi de large sections de jeunes et de travailleurs à la suite des frappes américaines du 7 mai en Syrie. Macron, le candidat préféré de la bourgeoisie, baissait dans les sondages au profit de Mélenchon. Cet attentat a recentré les élections présidentielles à droite, permettant de stabiliser Le Pen et Macron dans les sondages.

L’état d’urgence n’est pas dirigé contre les terroristes mais sert à suspendre les droits démocratiques, afin de prolonger l’austérité par la répression, comme lors des manifestations contre la loi travail ou les perquisitions arbitraires dans les banlieues.

https://www.wsws.org/fr/articles/2017/mai2017/herm-m22.shtml

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

Les salariés de Tati Lyon en grève ce lundi

.

.

DR

Les salariés de Tati Lyon en grève ce lundi

https://www.lyonmag.com/article/88095/les-salaries-de-tati-lyon-en-greve-ce-lundi

Les employés du magasin Tati de Lyon sont appelés à la grève ce lundi.

La CGT entend protester contre les suppressions de postes provoquées par la mise en redressement judiciaire de l’enseigne et demande l’ouverture de négociation immédiate avec le groupe Eram ainsi qu’un plan social à la hauteur de la capacité financière de l’actionnaire. Selon le syndicat, 400 des 1754 emplois sont menacés en France.

Un rassemblement aura lieu à 10h devant le magasin Tati de Lyon, dans le 2e arrondissement.

***************************

Solidarité avec les grévistes de la raffinerie de Feyzin

L’assemblé de lutte de Lyon appel a venir a un rassemblement de soutient aux grévistes.
Samedi 20 mai a 16h aux terreaux à la suite de la marche contre Monsanto.

La lutte et la grève sont nos armes !

Solidarité avec les grévistes de la raffinerie de Feyzin.

Depuis le 9 Mai, les travailleurs et travailleuses de la raffinerie de Feyzin sont en grève contre leur direction pour l’amélioration de leurs conditions de travail : Ils/elles usent leur santé pour produire et distribuer le pétrole, carburant et autres dérivés, que nous utilisons au quotidien. On va jusqu’à leur refuser une infirmier.ère !

48 millions offerts par le gouvernement entre 2013 et 2014 (Crédit d’Impot pour la Compétitivité et l’Emploi).150 milliards de chiffre d’affaire, et 12 (milliards) de bénef’ et Total continue de mépriser celles et ceux qui créent la richesse.

95% des ouvriers et ouvrières postés ont choisis la grève malgré une direction et un pouvoir politique intransigeant.
Au terme de leur A.G. de jeudi 18/05, les salarié.e.s de la raffinerie TOTAL à Feyzin ont décidé de reconduire la grève jusqu’à mercredi prochain.

Ce combat local n’est pas qu’une lutte locale, mais le chemin que nous devons toutes et tous emprunter si nous voulons améliorer nos conditions d’existence.

Dans l’agglomération lyonnaise, l’Assemblée de lutte entend promouvoir la grève et la solidarité pour qu’un Front Social émerge et nous permette de riposter à l’offensive Macron/Patrons.

(NDTML: A ce sujet, voir aussi la video:

Grève à la raffinerie de Feyzin   )

 

Rhône: Les Mystères de Vénissieux… (14ème circonscription)

.

 

Lu sur le blog    TML:

.

Les mystères

de Vénissieux…

Législatives : psychodrame chez les Insoumis

dans la 14ème circonscription

Lu sur « le Progrès », il y a une semaine…

http://www.leprogres.fr/rhone/2017/05/12/legislatives-psychodrame-dans-la-14eme-circonscription

 

Il y a du rififi chez les Insoumis ! Ce vendredi, le vénissian Benjamin Nivard a annoncé sa candidature sous la bannière France Insoumise dans la 14ème circonscription du Rhône, contre l’avis du comité local du parti. Cette dernière instance avait entériné dans la semaine la décision de ne pas présenter de candidat insoumis dans la circonscription, détenue par le socialiste Yves Blein depuis 2012.

(NDTML: Yves Blein, maire « socialiste » de Feyzin, membre du PS, mais actuellement rallié au parti « présidentiel » LREM et candidat officiel de ce nouveau « parti »…)

L’idée qui semblait s’imposer jusqu’alors était de soutenir la candidate communiste et maire de Vénissieux Michèle Picard, déjà en campagne. « Nous n’avons pas envisagé d’alliance avec le Parti Communiste, il n’y a pas eu de négociations », réfute pourtant Gérard Médioni, responsable local de la France Insoumise.

Sauf que Benjamin Nivard ne l’entend pas de cette oreille. Le jeune homme de 32 ans entend bien se conformer à la stratégie nationale du parti, qui prévoit l’investiture de candidats dans toutes les circonscriptions, y compris celles où se présentent un candidat communiste. «La 14ème circonscription ne déroge pas à la règle», déclare le candidat qui rappelle que «les assemblées locales ne donnent qu’un avis consultatif». «Je n’ai pas de souci au niveau local avec le PC mais je ne crois pas aux alliances qui ne mènent à rien», assène-t-il.

En attendant que le bureau national ne tranche ce conflit interne, le comité local de la France Insoumise dans la 14ème circonscription a fait savoir qu’il retirait son soutien à Benjamin Nivard. Ambiance…

****************

 

 

 

Lu hier sur le blog Vénissieux-Info

Blog local, qui semble donc plutôt favorable à cette candidature et logiquement assez critique à l’égard de la « majorité » locale de la FI.

http://venissieuxinfos.fr/france-insoumise-benjamin-nivard-en-course/

 

 

France Insoumise : Benjamin Nivard en course

Le candidat de la France Insoumise, Benjamin Nivard fera bien partie des personnes a vouloir être député. C’est officiel puisque il a déposé sa candidature à la préfecture du Rhône. Pour ces élections législatives sa suppléante sera Léa Leverd. Malheureusement, Monia Benaïssa a dû se retirer pour diriger la campagne d’un autre candidat. 

Il est certain que pour en arriver là, et surtout présenter sa candidature, Benjamin Nivard a affronter des personnes de son camp qui ne voulaient pas de lui en tant que candidat, préférant laisser Mme Picard, être la candidate de la gauche.

Les anti-candidats de la France Insoumise, ne reconnaissent pas la légitimité de la décision des instances nationales mais M. Nivard pugnace dans sa démarche  a réussi à convaincre les instances nationales d’approuver et d’officialiser sa candidature.

Une démarche tout à fait logique puisque le mouvement France Insoumise de jean-Luc Mélenchon est arrivé premier sur pratiquement toutes les communes de la circonscription lors du premier tour des présidentielles 2017,. Donc Mme Picard ne doit pas s’étonner de voir un autre candidat de la gauche être présent sur le terrain des législatives.

Le journal local Expressions a titré son article par France Insoumise : le national soumet le local Non, ce sont les chiffres qui ont décidé que le national décide. J’aimerai bien savoir de quoi sont constitués les groupes d’appui, car comment peuvent-ils mettre en avant le maire de Vénissieux, qui n’a pas fait campagne pour Jean Luc Mélenchon et surtout, je vous le rappelle qui a déclaré que c’était son candidat aux forceps, et aujourd’hui certains membres de ces groupes vont à l’encontre de ce qu’a décidé le national. Alors qui est soumis ? 

Les électeurs vont avoir des difficultés à choisir. Faut-il voter pour M. Blein afin de donner une forte majorité au président Macron ? Où alors rester dans la dynamique Mélenchon afin d’avoir un groupe conséquent au palais Bourbon.

Pour les autres candidats leur réussite à passer le cap du premier tour semble bien flou, entre une droite déchirée et un Parti Socialiste moribond, il n’est pas certain qu’un candidat PS soit désigné sur la 14 ème circonscription du Rhône. Si un candidat PS devait se présenter sur la 14 ème il est évident que la situation de M. Blein, ne sera pas tout à fait confortable et il faudra battre le bitume pour convaincre les électeurs. 

Et les communistes, aie aie, ça va être chaud et difficile pour la candidate Michèle Picard, qui va avoir en face d’elle un candidat de gauche de la France Insoumise qui compte faire aussi bien que M Mélenchon.

Michèle Picard fera t-elle le même score qu’en 2012 (13,70% ) soit 4 670 voix, lors au premier tour des législatives, ou compte t-elle dépasser ce score et pouvoir arriver au second tour.

Les électeurs le décideront le 11 juin 2018.

***************

Cette info semble également confirmée par le journal « le Progrès »

http://www.leprogres.fr/rhone/2017/05/18/14e-circonscription-doriane-corsale-(lr)-jette-l-eponge-l-insoumis-nivard-entre-en-piste

Mais néanmoins, sur le terrain, cette candidature semble peiner à « sortir du bois »…. Témoin, son « inexistence » toujours officielle sur la page dédiée de la FI, où la « 14ème circonscription » semble, en outre, être tout à fait « terra incognita »…

Vénissieux, ville inconnue, dans un monde parallèle, en quelque sorte, mais de ce néant surgirait néanmoins un certain Benjamin Nivard, trouble fête des fantômes et autres ectoplasmes de la politique-spectacle…

Constat du néant de la FI :

https://legislatives2017.lafranceinsoumise.fr/departement/69/circonscription/14

https://legislatives2017.lafranceinsoumise.fr/departement/69

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ