2017, Les 7 points, quelques explications

.

.

 .

.

.

2017

.

Les 7 points…

.

*******

2017 : 7 points du débat de fond, 2 revendications immédiates

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/27/2017-7-points-du-debat-de-fond-2-revendications-immediates/

*******

Point par point, quelques explications,

destinées à nourrir concrètement le débat :

.

.

Point 1:

***********

« __Créer un nouvel équilibre économique où les forces productives sont employées pour répondre aux besoins sociaux réels, et non à l’accumulation du capital, cela seulement rendra possible le partage du travail entre tous, éliminant ainsi le chômage et la précarité.

L’avenir du mouvement social n’existe donc concrètement qu’autour des revendications pour un tel partage véritablement socialiste prolétarien du travail, impliquant la socialisation des moyens de production et des services essentiels. »

************

Il est clair que si les forces productives, tant en biens qu’en services, peuvent être réorganisées pour répondre à l’ensemble des besoins essentiels de base, le problème restant n’est plus que de déterminer la place que chacun peut et doit y prendre, pour participer à cette ouvrage collectif.

L’équilibre peut alors s’établir entre la somme des part de travail dévolues à chacun et la somme des parts de biens et services nécessaires à chacun pour un niveau de vie décent.

 .

Point 2:

*************

__Recensement des besoins sociaux urgents actuellement non satisfaits, notamment en matière de logement et de santé.

*************

La définition des besoins sociaux élémentaires qui nécessitent d’être satisfaits de manière appropriée est le type même d’exercice du débat démocratique, notamment local, pour lequel les moyens modernes de communication et d’échanges sont particulièrement adaptés.

 .

 Point 3:

*************

__Recensement des forces productives disponibles et nécessaires à développer pour satisfaire ces besoins réels.

**************

Même remarque que pour le point 2, en ce qui concerne l’utilisation de procédés modernes d’expression de la démocratie, aussi directe et concrète que possible.

Concernant l’évaluation des forces productives, ont voit bien, ici surtout, comment l’évaluation en termes de temps de travail moyen socialement nécessaire, pour la réalisation de l’objectif, peut différer de l’utilisation abusive qui en est faite par le capital aux fins d’accumuler de la plus-value, sans contre-partie socialement efficace, avec la crise.

 .

Point 4:

*************

__Redéfinition d’un budget en équilibre, en base valeur-travail, entre ces forces productives et ces besoins.

***************

La production des biens et services nécessaires à l’objectif étant évaluée en temps de travail moyen socialement nécessaire, la notion de valeur-travail se trouve de par le fait substituée à celle de capital.

C’est la somme globale du temps de travail ainsi défini qui devient la base du « budget » de la société, en base valeur-travail, et non plus en capital.

C’est, pratiquement, l’heure de travail, considérée comme une fraction individuelle de cette somme totale, qui devient l’unité de compte.

Le fait qu’elle soit exprimée sous une forme monétaire ou une autre, cela n’est plus un problème, à partir du moment où cette gestion collective exclut, par nature, l’accumulation de capital.

 .

Point 5:

************

__Redéfinition, dans cet équilibre, de la durée moyenne hebdomadaire de travail, nécessaire pour atteindre cet objectif.

**************

La somme totale du temps de travail nécessaire à l’objectif une fois définie démocratiquement par l’interaction des participants, le fait d’avoir à la diviser entre tous ceux qui sont en âge et en capacité de travailler, selon également une formation adaptée, redonne tout son sens à la notion de durée hebdomadaire moyenne du temps de travail, qui cesse d’être arbitraire, mais se trouve elle aussi évaluée comme une fraction correspondante du temps global nécessaire à la réalisation de l’objectif.

Il est donc absurde de présumer d’un chiffre, à 39, 35, 32, 30 heures, comme le font actuellement tout les démagogues de service électoral.

Il semble simplement logique de penser qu’elle sera réduite par rapport à l’actuelle, sans préjuger du résultat final de l’étude de terrain nécessaire.

 .

Point 6:

***************

__Réajustement, dans le cadre de cet équilibre, du SMIC à un niveau permettant d’accéder au moins à la satisfaction pour tous des besoins sociaux essentiels, notamment en matière de logement, éducation, culture, sport, etc…

****************

La durée du travail individuel étant ainsi définie, il est clair que par nature la somme individuelle des unités de valeur-travail ainsi produites correspond à une fraction suffisante de la production globale, tant en biens qu’en services, pour obtenir un niveau de vie décent.

De l’évaluation de la production en termes d’unités de valeur-travail découle aussi son évaluation en termes de « prix », quelque soit l’unité de compte choisie, pour formaliser cette valeur-travail.

Là encore, le débat démocratique, par les moyens modernes, permettra d’ajuster cette équivalence au mieux, permettant de définir un « SMIC » en termes d’unités de valeur-travail, correspondant à un niveau de vie décent.

Il est à noter que dans cet équilibre, la « gratuité » formelle de certains services, rendue ainsi possible extensivement, prend un sens comme expression de cet équilibre entre besoins et production, partout où il n’y a pas d’utilité à le formuler « monétairement ».

Dans la mesure où cela reste compatible avec une gestion équilibrée, en termes de valeur-travail.

 .

Point 7:

************

__Prise en compte, dans cet équilibre, de l’effort collectif nécessaire aux objectifs de sécurité, de développement social et de solidarité.

***************

Il va de soi que les exigences de solidarité sociale, le plus souvent démagogiquement évoquées, dans le système actuel, tant en ce qui concerne les retraites que la santé ou le handicap, trouveront enfin un juste équilibre, également, comme juste part de cet équilibre global.

Ces exigences seront évidemment réévaluées dans ce cadre, comme une part de l’objectif global.

Elle seront d’autant plus surement réalisées qu’elles constitueront une part de l’œuvre de tous les acteurs opérationnels, et qu’il n’y aura plus la charge du chômage et de la précarité.

Et encore moins, celle du parasitisme capitaliste. Comme le dit la chanson:

« L’oisif ira loger ailleur ! » (Eugène Pottier)

.

Au delà des besoins les plus immédiats, la collectivité pourra décider démocratiquement des secteurs d’activité à développer pour améliorer utilement son sort.

.

*****************

.

En conclusion, il ne s’agit pas ici de fixer de manière rigide le programme d’un parti politique, mais d’ouvrir des pistes de réflexion économique et sociale réintégrant le principe classique et marxiste de la loi de la valeur, basée sur la notion de valeur-travail, pour une approche réaliste d’une transformation sociale non seulement possible, mais nécessaire pour éviter la catastrophe vers laquelle se dirige inexorablement le système actuel, en dépit de tous les emplâtres, RU et autres, que les opportunistes et démagogues de tous poils tentent de coller sur ses jambes de bois vermoulues.

.

.

Luniterre

.

.

Capture_FM_TML

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжж

ÉLÉMENTS DU DÉBAT:

.

.

Partage du travail ou « réduction du temps de travail », c’est pas la même chose 

https://frontdeslaics.wordpress.com/2017/02/16/partage-du-travail-ou-reduction-du-temps-de-travail-cest-pas-la-meme-chose/

.

Plan Mélenchon : l’« extrême-gauche » doit choisir… !!

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/23/plan-melenchon-l-extreme-gauche-doit-choisir/

.

Sur AGORAVOX, le keynésianisme en question: Mélenchon, Keynes or not Keynes ?

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/25/sur-agoravox-le-keynesianisme-en-question-melenchon-keynes-or-not-keynes/

.

Le RU, c’est la RUine sociale,

le partage en valeur-travail, c’est la seule issue !!

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/10/le-ru-cest-la-ruine-sociale-le-partage-en-valeur-travail-cest-la-seule-issue/

.

Sur AGORAVOX, deux nouveaux débats sur le « revenu universel », version Hamon et autres…

Dont un à propos d’un article du PRCF…

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/08/sur-agoravox-deux-nouveaux-debats-sur-le-revenu-universel-version-hamon-et-autres/

.

« Gauche » de l’arnaque ou Gauche Prolétarienne… Extraits du débat sur AGORAVOX

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/02/03/gauche-de-larnaque-ou-gauche-proletarienne-extraits-du-debat-sur-agoravox-2/

.

« Gauche » de l’arnaque ou Gauche prolétarienne ? La question de volonté politique…!

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/01/30/gauche-de-larnaque-ou-gauche-proletarienne-la-question-de-volonte-politique/

.

Hamon, 2ème tour, Ou l’arnaque relookée…!

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/01/26/hamon-2eme-tour-ou-larnaque-relookee/

.

*************************************

********************

*******

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s